Pénoplastie : tout savoir grâce au docteur Diacakis

Pénoplastie : tout savoir grâce au docteur Diacakis

docteur diacakis penoplastie augmentation penis

Qu’est ce que la pénoplastie  ? 

C’est une intervention qui permet d’élargir ou allonger le pénis. Elle se pratique obligatoirement par un spécialiste pour obtenir satisfaction c’est-à-dire un résultat conséquent, naturel et sans complication majeure. Pour gommer un complexe, asseoir leur virilité ou simplement pour des raisons esthétiques de plus en plus d’hommes y ont recours. On l’appelle aussi phalloplastie. Elle peut être médicale ou chirurgicale ou ne concerner que le gland. La méthode médicale utilise l’acide hyaluronique (aussi appelé HA) qui est naturellement présent dans notre corps. Cette substance s’utilise pour corriger les rides du visage depuis environ 30 ans.

Il existe deux types d’acides hyaluroniques, pour le visage et pour le corps. Les deux sont très différents par leur « grosseurs » et par leur prix. Celui du corps, « plus grossier », se présente en seringue de 10 ou 20 ml. Pour celui du visage, les seringues sont de 1 ml et coûte 10 à 20 fois moins cher. Seul celui du visage doit être utilisé au risque d’avoir des déformations importantes. L’utilisation d’HA peut augmenter considérablement la taille de votre pénis. On peut atteindre de plus de 5 à 8 cm de circonférence et de façon très naturelle. Il est essentiel toutefois de ne pas vouloir augmenter la circonférence de plus de 2 à 3 cm par séance. Ces séances s’espacent d’un minimum d’un mois au risque de créer des irrégularités difficiles à corriger par la suite. 

Quels sont les différents types d’interventions ? 

Il existe différentes techniques pratiquées par le chirurgien pour agrandir ou élargir la taille du sexe chez l’homme. La méthode la plus simple étant la technique médicale qui ne demande aucune hospitalisation, aucune opération, contrairement à celle chirurgicale. Dans les 2 cas on peut procéder à un élargissement ou à un allongement de la verge. Par contre l’augmentation du gland ne peut se faire que par façon médicale.

Comment se passe l’intervention ? 

Avant 

Une consultation préalable est obligatoire afin que le spécialiste puisse vous informer, vous conseiller et vous orienter.

La technique chirurgicale demande une hospitalisation. La pénoplastie médicale, sans chirurgie, peut se faire au décours de la consultation. Aucune préparation préalable n’est nécessaire.

Après la réalisation on trouve souvent des petites irrégularités. Elles se corrigent facilement après 1 mois en cas si on a eu recourt à la méthode par injection et après 6 mois pour la méthode par chirurgie.

Dans les deux cas la correction sera faite en général par l’acide hyaluronique. En effet, il est souvent difficile de vouloir se faire opérer à nouveau à 3 mois. La graisse et l’HA se mélangent très bien et ont la même consistance.

L’intervention en elle même 

La méthode médicale a peu de contrainte et constitue une réelle évolution en matière de chirurgie intime. Elle se pratique au cabinet et débute par la simple application d’une crème anesthésiante. On peut aussi appliquer une légère anesthésie locale afin de ne ressentir aucune douleur. Ensuite, on injecte l’HA de manière très précise, dans un espace bien défini (pas sous la peau), que le spécialiste se doit de connaitre, pendant une durée d’environ 20 à 30 minutes.

Augmenter le volume du gland est aussi possible, mais uniquement avec l’HA (pas la graisse). L’injection du produit se fait suivant une technique en éventail. L’anesthésie est la même que pour le reste du pénis.

La méthode chirurgicale est une chirurgie simple. Elle doit se pratiquer au bloc opératoire sous anesthésie générale, telle une opération de chirurgie esthétique classique. Celle-ci est assez rapide, environ 30 à 45 minutes. La graisse se prélève sur une zone du corps pour s’utiliser ensuite pour l’élargissement du sexe masculin. L’allongement chirurgical nécessite de sectionner partiellement le ligament suspenseur du pénis afin d’espérer gagner 1cm de longueur supplémentaire en érection.

Après

Après une pénoplastie sans chirurgie, les suites sont le plus souvent très simples contrairement à une opération de chirurgie esthétique. En effet, il est possible de reprendre ses activités professionnelles immédiatement et les rapports sexuels après une semaine. Il existe parfois une légère sensibilité de la verge pendant une semaine s’associant fréquemment à un œdème qui est le plus souvent très apprécié car il donne le volume et la tension que la plupart des patients espèrent obtenir. Cet œdème non douloureux dure en général de 1 à 4 semaines. 

L’augmentation du gland avec d’HA ne nécessite aucun arrêt de travail et une reprise des rapports sexuels à 48h. Pas de douleur le plus souvent.

Pour la méthode par chirurgie, les douleurs seront plus présentes mais restent modérées. Il faut prévoir un arrêt de travail durant minimum 7 jours et une absence des rapports sexuels durant 4 à 6 semaines. L’œdème est beaucoup plus important qu’avec l’acide hyaluronique et dure 3 à 6 mois ce qui donne parfois l’impression aux patients d’être revenu à leur taille initiale malgré un changement évident. Quelque soit votre choix, des rendez-vous de suivi avec votre chirurgien garantissent la bonne évolution et la satisfaction du patient. 

Quels résultats attendre ? 

Pour la phalloplastie médicale le résultat est obtenu le plus souvent après un 1 mois. C’est le temps nécessaire pour que la majeure partie de l’œdème soit résorbé. C’est à ce moment que l’on corrige éventuellement les irrégularités s’il y en a. Le gain est alors au repos d’au moins 2 à 3 cm de circonférence (par session) et de 2cm de longueur. Par contre en érection seule la circonférence augmente, pas la longueur. Cette dernière peut souvent être augmentée en érection dans un deuxième temps. A discuter avec le spécialiste, le docteur Diacakis est à votre disposition pour vous expliquer. 

Au niveau du gland, il est plus difficile d’évaluer le changement car sa morphologie est très différente en fonction des individus et sa mesure moins précise que pour le pénis. La satisfaction est de règle mais dépend de la quantité de produits injectés.

Après de nombreuses années d’expériences il est possible d’affirmer à ce jour que l’HA n’est pas totalement résorbable même s’il est possible de l’éliminer par l’utilisation d’un « anti acide hyaluronique », le hyaluronidase. Il faut donc prévoir que vous aurez une diminution maximale de 0 à 30% du volume à 18 mois autant pour le pénis que le gland. A chaque nouvelle session la durée est plus longue et la quantité de produit restante plus importante. 

Pour la méthode chirurgicale, par ajout de graisse, le rendu définitif peut s’évaluer à la fin de l’œdème c’est-à-dire entre 3 et 6 mois. Au repos on est à l’identique de ce que l’on obtient avec l’HA soit 2 à 3 cm de circonférence et 2 cm pour l’allongement. La durée de la graisse est variable suivant les individus et se comporte à peu près comme l’acide hyaluronique. Elle est par contre déconseillée pour les sportifs de haut niveau et les personnes maigres. 

Le docteur Diacakis ne recommande pas l’intervention d’allongement de la verge par section du ligament suspenseur. Non seulement la cicatrice résiduelle reste souvent visible, même si elle se situe dans les poils pubiens, mais aussi et surtout parce qu’il est pratiquement impossible de savoir autant pour le chirurgien que pour le patient, si le gain espéré d’un cm est réel. 

Quel est le prix ? 

Pour la pénoplastie médicale, il varie entre 3000 et 4500 euros. Ce tarif comprend deux séances à 1 mois d’intervalle pour un résultat homogène et naturel et permet d’agrandir d’un minimum de 2 à 3 cm de circonférence.

  • Le cout des séances futures sont fonction du nombre de seringues (de 1 ml) choisies. 
  • Le cout d’une seringue varie entre 200 et 280 euros en fonction de la quantité nécessaire à injecter.
  • L’augmentation du gland nécessite le plus souvent au moins 6 seringues pour obtenir satisfaction. 

Le tarif de la méthode chirurgicale est de 4000 euros. Si l’élargissement est associé à l’allongement il faut compter environ 6000 euros mais le docteur Diacakis ne pratique plus l’allongement chirurgical.

Le docteur Diacakis se tient à votre disposition pour prendre rendez-vous dans son cabinet à Paris afin de vous informer et de vous accompagner dans votre démarche.